Quand les couveuses se font rare et mettent en péril la vie d’un bébé

0
348

Il s’agit de ma première grossesse, alors que je suis à 32 SA, je ressens des douleurs au bas du ventre ressemblants à des spasmes ou à de fortes douleurs de règles, je me dis que c’est peut être mon colon qui me joue des tours.. je prends du Spasfon et j’attends que ça passe, mais hélas ça s’empire, ne sachant pas que ce sont des contractions j’attends toujours! Jusqu’au point de ne plus pouvoir supporter!!

Je cours alors vers la clinique où je devais accoucher(lilas/said hamdine) et la sage femme me dit: »pas de panique,vous êtes ouverte à 3doigts vous allez accoucher ce soir… »
Alors la je vous raconte pas panique générale, pas de service d’urgence je file à l’hôpital Mustapha où on me dit qu’il n’y avait aucune couveuse de disponible ni de table chauffante( puisqu’il s’agit d’une naissance prématurée de 7mois et demi) personne ne voulais prendre de risque, il y a même eu une sage femme qui à osez me dire : »si vous voulez, signez et accouchez sans mettre votre bébé dans une couveuse!!! »… J’étais sous le choc ! Déjà angoissé par mon état,les contractions,un accouchement prématuré,pas de couveuse et voilà comment on me traite.
Par rage je sors de la salle!! Les membres de ma famille cherchent désespérément une couveuse disponible dans TOUS les hôpitaux d’Alger.. NADA RIEN

Les coups de fils à droite à gauche.. jusqu’à ce qu’on trouve une couveuse de disponible au niveau de la clinique Reefak el feth de ouled fayet (très bons service de gynécologie et néonatalogie au passage).

Et c’est la où se déroule mon accouchement. On me fait une première injection pour protéger les poumons de bébé. On me pique une deuxième fois pour injecter du sérum, une troisième pour le prélèvement sanguin. S’en suit les touchers pour voir où en est le col, les echo pour voir l’état du bébé. On décide de me faire une rachi-anesthésie, et une injection pour accélérer les contractions,  j’ai aussi du subir un éclatement provoqué de la poche des eaux. Et les Poussez madame poussez commence…. Je sentais que je n’avais plus aucune force pour pousser, je n’y arriver pas !  Pour m’aider la sage femme a du se met sur moi pour aider le bébé à sortir… et tout a coup j’entends : OUIIIIN OUIIIIN, les cris de mon bébé (à ce moment on oublie tout!!), qui va direct sur la table chauffante.

Et c’est la que commence un autre combat en pédiatrie, mon bébé prématuré fait une insuffisance respiratoire puis plusieurs apnées, ictère, donc sous oxygène, sous sérum,et traitements qui ne se trouve pas ici puis photothérapie,gavage… Etc

Mais après 18jours sous couveuse, stress, pleurs, baisse de moral,… Le bonheur et le plaisir  de la maternité ont commencé pour moi.

Je tenais a vous dire que malgré tous les projets que l’on fait, le bon dieu seul décide de comment cela ce passera

Bon courage à toutes les mamans et futures mamans 🙂

Article co-ecrit par mamanDZ et A.L une maman de la page