Prè eclampsie : le combat d’une maman pour la survie de son bébé prématuré

0
217

C’est le récit d’une maman courage qui partage avec nous son expérience de maman, de la grossesse à l’accouchement

Un certain décembre 2014 je suis tombée enceinte 4mois après notre mariage.. Vous imaginez le grand bonheur pour moi et mon mari.

Comme pour la majorité des grossesses, les 3 premiers mois étaient marqué par des nausées et des vertiges, une période assez difficile mais je me disait que c’était un passage obligatoire et que après ces 3mois les choses vont rentrer dans l’ordre et je pourrais enfin profiter de ma grossesse…mais la réalité était tout autre.

Les choses ont alors commencé à ce compliquer, en effet à chaque rendez vous chez le gynécologue je grossissait de 7 kilo arriver jusqu’au jour où j’ai dit à ma gynécologue que ce n’était pas normal car mes pieds avaient terriblement enfler et la elle décide de  me donner  des analyses de protéinurie à faire et le résultat tombe j’étais atteinte de pré eclempsie sévère (une tension très élevé et toutes les protéines que je mangeais allez avec les urines) hospitalisé en urgence à 27semaine de grossesse à l’hôpital de Bainem les médecins étaient pessimistes quand à la survie du bébé et tous le personnel médicale me disait que la priorité c’est de sauver la maman, vous sauvez !

Imaginez ma tristesse et ma souffrance a cet instant, mais l’instinct maternel était plus fort et je voulais sauvez ce bébé, mon bébé … et c’est la que mon combat à commencé. Je priais dieu nuit et jour pour pouvoir prendre mon bébé dans mes bras, Ma santé ce détériorer de plus en plus au fil des jours et  arriver à 32 semaine bébé ne grandissait plus à il a stagné à 1 kg 200

Un soir son coeur commencé à s’affeblire alors les médecins mon annoncé qu’il fallait tenter une césarienne mais qu’il ne fallait pas trop espérer car le bébé était trop petit pour survivre mais j’ai prié et je me disait que tous est entre les mains de dieu et que je compte sur lui… Puis j’ai accepté la césarienne qui c’était déroulée dans de bonnes conditions et ma petite princesse est née à 1kg 200.

Un long combat s’en est suivie, un combat de survie dans une couveuse et ma fille a finalement survécu  alors qu’il n’y avait pas beaucoup d’espoir mais grâce à la volonté Dieu elle est là . Ma petite princesse a deux ans  maintenant  elle se porte à merveille. Je voulais saisir l’occasion pour dire un  grand merci au Dr Aoubid (hôpital bainem) et donner du courage a toutes les mamans qui passent par la même situation

Article co écrit par mamanDZ et  L.N membre de la communauté MamanDZ