Bébé ne fait pas ses nuits ? Essayez la Méthode 5-10-15 il parait que ça marche!

0
115

Le rêve de tous parents ? Que Bébé réussisse à faire ses nuits ! Certains spécialistes recomendent la méthode 5-10-15.

Dans cet article je vous explique en quoi consiste-t-elle ? Et surtout que faut-il en penser ?

Cette méthode a pour but d’accompagner les tous petits progressivement vers une sorte d’autonomie dans l’endormissement.

Elle s’adapte aux enfants qui ont besoin de leurs parents pour s’endormir, qui sont dépendants de quelqu’un ou quelque chose ou qui n’arrivent pas à s’endormir seuls.

Par contre elle n’est conseillé en cas de réveils nocturnes liés à des cauchemars et peur du noir.

La meilleur façon à suivre ?

Il faut d’abord s’assurer d’avoir un rituel dodo en place ( bain, lecture d’histoires, chants de berceuses ..)

Une fois votre routine terminée, mettez votre enfant au lit alors qu’il est encore éveillé. S’il commence à pleurer immédiatement ou qu’il se réveille puis se met à pleurer, utilisez la méthode d’attente progressive qui consiste à patienter 5 minutes avant d’entrer dans la sa chambre ou allez vers lui (si bebe est dans la même chambre que vous ) pour le rassurer, par la parole par exemple . Il ne faut surtout pas le laissez plus de 5 minutes lors de la première phase.

Ensuite, à chaque nouvelle intervention, si l’enfant pleure à nouveau, le parent doit attendre un peu plus. Au fur et à mesure des soirs, vous devez espacer et allonger les temps d’attente. La méthode 5-10-15 fait donc référence aux 5 puis 10 puis 15 minutes d’attente demandées. Cette méthode est supposée donner des résultats la plupart du temps en trois jours à une semaine.

Méthode 5-10-15 : les erreurs à éviter

– Veillez tout d’abord à ce que votre enfant soit en bonne santé, sans gêne d’ordre digestif (colliques par exemple).

– Sachez distinguer entre les pleurs simples et les pleurs intenses. Les pleurs intenses ressemblent à des pleurs comme lors des vaccins ,

– Rester cohérents en tant que parents : vous ne devez pas céder un soir en prenant votre enfant dans les bras mais pas le lendemain. De même, vous ne devez pas rester longtemps dans la pièce où au près de l’enfant (jusqu’à ce que l’enfant s’apaise complètement ou finisse par s’endormir).

– Il est nécessaire que les deux parents soient prêt à accepter de passer quelques nuits plus compliquées pour aboutir à une autonomie de l’enfant sur les questions de sommeil.( si un des deux parents cèdent un jour, il faudra recommencer du début !)

Mon avis sur cette méthode ?

Certains parents sont déçus de voir que cette méthode ne permet pas à leur enfant de faire leurs nuits.

Bien évidement si la méthode est mal appliquée, elle ne peut pas marcher .

Mqais ceci dit il fait surtout tenir compte du fait que chaque enfant soit différent et certains ont besoin de plus de contact avec leurs parents.

Pour ma part j’ai testé cette methode et ce fut un flop… je n’ai pas reussit a lassez mon bébé pleurer ! Ça me faisait trop mal au coeur et même elle ne supportait pas !! En fait je suis contre de laissez son bébé pleurer .

Un bébé a besoin de ses parents et de leurs présence parfois même en pleins nuits. Et si il pleure c’est pour une raison . Et la raison de vouloir être avec ses parents et être rassurer et tout a fait valable ! A la longue et au fil des nuits en tant que parents cela peut nous sembler fatiguant mais je me dis que nos enfants grandissent si vite et que vers leur 4ans grand max ils voudront avoir leurs propre chambre et leurs indépendance … et je vous dit pas vers 18 ans 😉 Alors ne forçons pas les choses !

Profitons de chaque moment avec nos petits coeurs et ne les laissons pas pleurer !

Manel – Alias MamanDz